Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN NOUVEL ATTENTAT par Serge Grossvak

Un pas de plus dans le cratère d'un désastre qui s'avance.


UN NOUVEL ATTENTAT

 

A nouveau le sang coule, l'angoisse monte, et la propagande simpliste des va t en guerre se diffuse. C'est simple, il y a les bons, nous, les salauds, les autres. Rien de mieux qu'une bonne guerre contre les salauds...

 

Qui signale que "nous" faisons déjà de nombreuses guerres ? Et que peut être faudrait il réfléchir aux éclaboussures sanglantes qu'elles ne peuvent que favoriser chez nous en retour. Leila Shahid disait très justement que ces zones de guerres sont "l'érasmus des terroristes"

 

Quel média signalera le symbole de la réunion danoise où se confrontent/s'affrontent les extrémistes sanguinaires venus de l'extrême droite se réclamant d'un curieux Islam à une extrême droite "occidentale" se réclamant d'une curieuse conception de la liberté : la liberté du racisme islamophobe.

 

Nous avons dans ce drame les 2 branches de la haine. L'obscurantisme des uns aux actes barbares abondamment dénoncés, et le mépris raciste des autres ne manquant pas une occasion d'appeler à la guerre "civilisée" puisque la "notre" abondamment relayés par nos "libres" médias.

 

Ce que nos médias vont juste oublier de signaler de ce versant contributeur du désastre : qui étaient les organisateurs de cette réunion ? L'extrême droite la plus raciste, la plus islamophobe : des compagnons de route du "parti du peuple" (Hele Merete Brix) ; quant à Vilks, il s’est affiché au côté du mouvement SION (Stop islamisation of nations) et de la LDJ (Jewish Defense League) canadienne.

 

Mais que faisait donc notre pays dans cette rencontre d’extrême droite islamophobe ? La réponse est peut être dans la personnalité de l'ambassadeur :

http://www.desinfos.com/spip.php?article1522

 

Les 2 pans du désastre sont ici réunis, ils vont pouvoir s'affronter à coup de morts. NOUS, nous seront au milieu et sans doute le plus grand nombre des victimes.

 

Plus que jamais, parce que la situation est terrible, nous avons à nous interdire l'aveuglante angoisse, préserver notre esprit critique, ET REFUSER L AFFRONTEMENT SANGLANT. C'est de la solidarité uniquement que nous avons un espoir d'échapper au désastre qui s'avance.

Ecrit avec une pensée pour Jaurès, qui en son temps, déjà 1 siècle, avait échoué à enrayer l'appel du désastre de mort. En aurons nous la force aujourd'hui ? En nous peut seul exister cette force. Parlez, parlez, diffusez ! Sans colère, avec calme, avec des faits vérifiables, avec des mots permettant de faire refluer les angoisses... RÉSISTONS !

 

Serge Grossvak
Ni Charlie, ni Danois et très fermement engager contre cette lave de violence sanglante qui monte.

 

 

Partager cet article

Repost 0