Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration de Monsieur Marcel Paul - EDF / GDF (1946)

Déclaration de Monsieur Marcel Paul - EDF / GDF (1946)

J’avais 11 ans lorsque j’ai découvert un livre de Eugène Aisberg qui s’appelait ‘’La radio mais c’est très simple’’. Un ouvrage de vulgarisation qui abordait l’électricité en la mettant à la portée de tout le monde, un précurseur de la série ‘’Pour les nuls’’ qui fonctionne un peu selon les mêmes principes. Ce jour-là entre l’électricité et moi ce fut le coup de foudre, une affaire de sentiments. Après un séjour en école des métiers EDF, j’ai compris que cette fantastique découverte surnommée la fée, en plus de receler un formidable potentiel pour le développement industriel et pour le confort de tous les jours, contenait en elle une dimension sociale bien décelée par les membres du Conseil National de la Résistance, qui avaient prévu la Nationalisation des moyens de production dans leur programme intitulé « les jours heureux »

En 1945 certains hommes ont bataillé pour mettre à bien ce projet, pour que la magie de cette fée ne soit pas uniquement au service de quelques privilégiés.

C’est finalement le ministre communiste de la production industrielle Marcel Paul, qui allait arracher cette Nationalisation le 8 Avril 1946, après un travail acharné pour convaincre. 

D’une lueur d’espoir qu’elle était, l’électricité devenait alors une lumière éblouissante qui allait éclairer notre outil industriel, mais aussi mettre en lumière toute sa dimension sociale, afin de permettre d’espérer à nouveau et d’effacer les années d’obscurantisme que les Français et le Monde entier venaient de connaître.

Son éclat a commencé à vaciller en Mars 1999, sous le gouvernement de Lionel Jospin, lors du vote sur le projet de loi dit ‘’Relatif à la modernisation et au développement du Service Public de l’électricité’’. Un bel euphémisme pour une belle fumisterie qui se révélait être tout simplement, la libéralisation du marché de l’électricité imposée par une Directive Européenne. En 2004 après l’ouverture du capital voulue et décidée par Nicolas Sarkosi, suivie de la casse de l’Entreprise Intégrée, elle a vu sa luminosité s’éparpiller et devenir non plus une valeur sociale, mais une valeur marchande avec laquelle on pouvait spéculer, avec laquelle on pouvait jouer aux apprentis sorciers.

Aujourd’hui manipulée qu’elle est, et contre toute logique, elle éclaire parfois beaucoup ceux qui en ont déjà trop, ceux qui ne la méritent pas, ceux qui la malmènent, enfin ceux qui la détournent de sa mission et qui la perturbent, au point qu’elle en arrive parfois à laisser dans le noir, ceux qui l’attendent comme leur dernière lueur d’espoir, les délestés, les coupés, les débranchés, ceux qui n’avaient déjà plus grand chose, et à qui elle enlève tout en s’éteignant, bien malgré elle !!

Pourtant cette fée a des principes, des principes qui heureusement ne répondent pas aux lois de rentabilité que veulent lui imposer les hommes, des principes qui ne répondent qu’a la loi d’Ohm :

U=RI…Et oui un peu comme, E=MC² ou 1+1=2.

Voilà des valeurs universelles auxquelles aucun homme ne pourra s’opposer à moins de vouloir provoquer sa propre perte et celle des autres.

Aujourd’hui, c’est en s’appuyant sur les lois qui régissent l’électricité que nous pouvons gagner la bataille car ces lois incontournables vont à l’encontre de la marchandisation. Expliquons-les, quitte à les vulgariser pour les rendre accessibles, car les vrais savants sont ceux qui sont empreints d’humilité et qui ont le souci de partager leur savoir. Appuyons nous sur ces lois pour démontrer que la Dénationalisation des installations qui fondent notre réseau électrique, serait une pure folie qui transfèrerait ce que nous avons construit, à des financiers, à des marchands qui ne respecteraient pas ces lois.

L’Electricité n’étant pas stockable en tant que telle à grande échelle, pour garantir la stabilité du réseau et la sureté d’alimentation électrique, il faut respecter une règle essentielle résumée en quelques mots faciles à faire comprendre:

La Consommation d’électricité détermine la Production d’électricité !

L’équilibre Production Consommation est incontournable ! 

Pour cela donc, il faut des énergies fiables et maîtrisables, pouvant être mises en service rapidement. L’énergie hydraulique correspond à ces critères, aussi vouloir la transférer à des Sociétés privées qui ne penseraient qu’aux dividendes de leurs actionnaires, équivaudrait à ôter à nos Dispatchers le contrôle et la maîtrise de moyens essentiels à la conduite du réseau Electrique, et donc nous exposer à des problèmes d’alimentation.

Aujourd’hui certaines Centrales à Gaz combiné sont mises sous cocon, car suite à la production de gaz de schiste, le prix du charbon Américain a chuté et inonde le marché. Les exploitants de ces centrales, profitant de la conjoncture et se souciant peu de l’intérêt énergétique National, préfèrent donc les maintenir à l’arrêt et exploiter les centrales au charbon qu’ils ont ailleurs en Europe et dans le monde. Or les centrales à Gaz combiné comme les centrales Hydrauliques, ont pour avantage d’avoir une souplesse d’utilisation utile à l’effacement des pointes de consommation, de plus elles émettent peu de CO². :

Exemple : La mise sous cocon de la Centrale Gaz combiné de Cycofos dans les bouches du Rhône, nous prive de 490 Mégawatts, soit du tiers de la consommation en période estivale de la région PACA est (Nice-Cannes).

Nous ne pouvons tolérer que demain notre parc hydraulique, livré aux mêmes énergumènes, soit géré de cette manière.

Ceux qui veulent spéculer en conditionnant la production à la rentabilité, faisant fi de la consommation réelle, jouent aux apprentis sorciers et nous entraineront vers des délestages voire des black-out, dans le seul but de s’enrichir sur le dos du Service Public, sur notre dos.

N’oublions pas que dans ce combat pour l’Electricité, les lois qui régissent celle-ci font que les Electrons mais aussi le Protons et les Neutrons, qui pour une fois ne sont pas neutres, sont avec nous, et ça fait beaucoup de monde.

Alors, tous ensemble reprenons le combat de l’électrification, ravivons les veilleuses et rallumons une bonne fois pour toutes les lumières éteintes !

Et comme le dirait Eugène Aisberg que je ne remercierai jamais assez, l’Electricité ?.... Mais c’est très simple !

Ce à quoi j’ajouterais… A condition de la laisser aux agents du Service Public ! 

 

Premier rendez-vous important……

Le 29 Janvier à Paris !

 

Ne le manquez pas, car en même temps que l’organisation du Service Public de l’Electricité telle que nous l’avons connue, ce sont aussi vos garanties collectives qui disparaitront !... Alors méfiez-vous de ceux qui vous disent le contraire !

Et ça aussi c’est très simple !!

 

Yves CIMBOLINI ou LILOU Le 25 Janvier 2015

Marcel Paul

Et que la lumière reste...…Nationalisée ! par Yves
Et que la lumière reste...…Nationalisée ! par Yves

Partager cet article

Repost 0