Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5566287_hollande-wallis_545x460_autocrop.jpg

A l’heure où j’écris ces lignes vous ne trouverez l’info que dans le Figaro.

C’est l’un de ces curieux paradoxes, qui fait qu’à l’international, et ça fait un peu chier de le dire, seul le canard du marchand d’armes Dassault fait encore à peu près son boulot.

Un journalisme factuel, honnête et objectif.

Oui tandis que des dizaines de milliers d’argentins manifestent dans la rue contre les mesures ultra libérales et régressives du nouveau président très à droite Macron Macri, élu à peine depuis deux mois, et qu’à ce titre il reçoit, comme c’est étonnant, le soutien de notre moderne normal venu faire du tourisme commercial au phosphore entre deux couronnes de fleurs, j’ai beau envoyer du mot clef dans tous les sens :

Walou dans les autres hebdos en ligne.

Nulle trace évidemment dans les torchons socio-libéraux de référence. Pas même une bafouille de Paulo A Paranagua, larbin appointé de la cia toujours prompt à cracher sa désinformation sur Maduro, Morales ou Correa et que dalle dans le torche cul Libération qui a quand même d’autres Melenchon à fouetter et notamment , trouver de toute urgence la sex-tape torride de Jean-Luc roulant des pelles à Vladimir.

CbvLPEyWwAAxxLC.jpg

Donc Mr normal président, fort modernement , non seulement se sent obligé de renvoyer la France à l’esclavage en explosant le code du travail ici, mais se fait une joie d’aller bousiller les conquêtes sociales obtenues sous la présidence de Cristina Kirchner en Argentine qu’il n’eut pas le temps de visiter durant les huit ans de sa gouvernance.

L’avait poney ou Gayet ou les deux à la fois.

Oui on peut dire que notre gros tas de modernité avariée a de la suite dans les idées. Non seulement il ne se contente pas de bousiller socialement, diplomatiquement, culturellement … notre pays mais a de plus l’ambition d’aller dégueulasser ailleurs.

On pourrait penser que pendant qu’il est absent au moins ne fait-il pas de conneries : ben non !

Pour quelqu’un qui en son temps refusa le survol de notre territoire au président Morales, qui rencontra au Mexique le président mafieux local, qui foula de ses mocassins à glands le sol de Colombie, du Perou… en évitant soigneusement tous les gouvernements progressifs et disons le de gauche, on ne pouvait quand même pas s’attendre à ce qu’il aille fleurir la tombe de Chavez, et ce, malgré son goût prononcé pour les commémorations pluvieuses.

Certes me direz-vous, notre bouffi ennemi de la finance visita en son temps Castro et même le reçut en son palais, mais c’était, il va de soi après avoir reçu la permission du Boss américain.

Il faut donc convenir que si le jeune ringard franquiste Valls n‘est pas un gauchiste forcené et le Jeune post moderne Macron aux autocars visionnaires n‘est pas précisément un bolchevik d’avant garde, Mr François Pays Bas, chef comptable de son état, n’est ni socio-démocrate, ni même socio-libéral mais un pur ultralibéral viscéralement droitard jusqu’au bout de ses trois poils de cul passés au cirage.

Et c’est encore lui qui en parle le mieux…

tgb

Partager cet article

Repost 0