Hier, s’est tenu le jugement de 8 prévenus, 8 salariés Goodyear qui sont sur le banc des accusés parce que leurs noms ont été cités par les plaignants…

Goodyear et les deux cadres ont déposé plainte et ils savaient que même en retirant celles-ci, ils permettaient à un procureur de poursuivre, ils ont retiré leurs plaintes mais sont les seuls responsables de ces poursuites, ils veulent juste pouvoir dire « ce n’est pas nous » c’est le procureur mais retirer la plainte et maintenir les accusations c’est essayer de se dédouaner d’une action engagée pour faire condamner des personnes !!!!!

Nous étions très peu hier à cette audience qui a duré plus de 9 heures, très peu beaucoup trop peu, pendant des heures nous avons démontré que nous n’avions jamais voulu cette situation qu’aucun des 8 prévenus n’avait décidé ou agit dans le sens d’une séquestration nous nous sommes trouvé à un endroit comme des centaines d’autres salariés et nous sommes 8 à morfler !!!

Nous étions condamné dés le début, le procureur de la république n’a jamais écouté nos propos, il était décidé à annoncer ses réquisitions et rien n’a changé sa position….

Tout cela est politique, nous payons lourdement le fait que nous nous sommes opposés à des milliardaires et à des politiciens c’est la conséquence de ce que nous subissions ….

Qui s’attaque encore à la politique actuelle ??

Qui aujourd’hui s’attaque à la situation sociale dans notre pays ?

La rue ne s’exprime plus, le Gouvernement a muselé tous les , il se félicite même qu’il n’y ait plus de mouvement ou presque ….

Et quand certains relèvent la tête, il faut la leur couper !!!

Air France en est un exemple flagrant, les malheureux qui osent dire NON à la politique anti sociale deviennent les ennemis du gouvernement et de ses amis….

Ajoutons à cela une direction qui veut nous faire payer lourdement notre combat de 7 ans, l’accord de fin de conflit, les prudhommes qui arrivent…

Ils font semblant de lâcher l’affaire, ils retirent les plaintes mais maintiennent leur position, ils pensent que nous sommes assez stupides pour croire qu’ils ne sont pour rien à cette situation, ils veulent juste pouvoir dire à la presse « nous n’y sommes pour rien nous avons retiré nos plaintes »….

L’acharnement est donc maintenu et même amplifié, la direction veut sa revanche, elle veut faire payer cher notre lutte et celles à venir, mais pour autant nous maintiendrons le cap, car autant de force à vouloir se venger indique que nous gênons leurs plans à venir, car nous restons persuadés que cette direction a encore bien de mauvaises choses à annoncer et à faire…

Le capitalisme s’est uni pour casser ceux qui lui résistent encore, mais le capitalisme n’aura pas notre peau..

Goodyear et l’état n’y arriveront pas, pourtant les moyens sont colossaux, alors si les centrales syndicales ont décidé de laisser faire, il y a en France des centaines de bases ou le combat continue où des gens et salariés ont décidé de continuer à lutter contre les injustices, un jour où l’autre ces combats ne feront qu’un et ceux qui pensent nous museler et croient qu’en nous attaquant ils arriveront à exterminer la contestation, se trompent !!!!

Hier, il y avait 8 prévenus, 8 pères de famille, d’honnêtes citoyens et derrières eux toute la honte d’un système qui perd pied, un état représenté par un procureur qui n’a jamais écouté une seule seconde notre défense humaine et sociale dans ce dossier, dans le même temps des politiciens de tous bords, sont relaxés car détourner des millards n’est pas grave, magouiller dans des affaires financières énormes n’est pas grave par contre se battre contre une multinationale qui a fermé une usine est un crime, 8 personnes qui n’ont rien fait si ce n’est être dans un mouvement de colère avec des centaines d’autres salariés et cela demande de la prison….

Qui peut croire que cette décision est une décision de justice, nous parlerons d’une décision politico-financière…

Goodyear a mis tous ses moyens pour obtenir cela, il a usé de toutes ses relations, tous les acteurs ne pensent pas à autre chose, la situation est hallucinante, rien ne nous est reproché, aucune preuve, aucun élément concret et pour autant l’état demande 12 mois de prison ferme et 12 mois de sursis !!!!

Il ne fait pas bon de s’opposer à la gouvernance en place et aux puissants du système….

Voilà comment sont traités ceux qui se battent pour changer ce monde où le fric domine plus que jamais.

Nous restons debout et encore plus motivés pour changer les choses, nous ne faisons rien de mal, juste essayer de changer l’avenir de nos enfants pour que le fric ne soit plus le seul indicateur qui régisse ce monde.

De tout temps il y a eu des martyrs pour que nous soyons libres de penser et de vivre, les capitalistes rêvent de changer cela et pensent que le fric est le seul pouvoir existant, que l’humain est devenu une petite monnaie et que même parfois l’humain gêne pour faire plus de fric et quand il gêne il faut le mettre hors d’état de nuire….

La demande du procureur est une demande à l’image de la dérive des puissants, nous aurions pu rester 10 jours en audience rien n’aurait changé, alors qu’il n’existe aucune preuve contre nous, rien de rien et que la loi ne permet pas de nous accuser, il demande des peines lourdes, il dit même que toute personne présente dans la salle où étaient les deux cadres est considérée comme coupable, mais il y avait des centaines de personnes dans cette salle y compris des journalistes…

Bref, pour le procureur nous sommes coupables avant même le jugement….

Le 12 janvier 2016, le jugement sera rendu, nous y seront très attentifs et nous sommes persuadés que la justice la vraie saura prendre une décision juste.

À suivre ….

La CGT GOODYEAR