Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Projet de réforme des collèges : plus d’autonomie, moins d’enseignement.

 

Les grands axes de la réforme du collège ont été présentés au Conseil des ministres du 11 mars. Elle se situe dans le prolongement de la loi Peillon de 2013 pour la refondation de l’école, qui renforçait déjà l’autonomie des établissements.

L’utilisation de 20 % de l’emploi du temps, soit de 4 à 5 heures pour les élèves, sera décidée localement par chaque collège.

Ces 20% seront consacrés au travail en petits groupes, à l’accompagnement personnalisé, dont 3 heures en sixième, une heure ensuite, et surtout aux «enseignements pratiques interdisciplinaires» impliquant des enseignants de toutes les matières. Ils consisteront en des projets liés aux « enjeux du monde actuel« 

Les thèmes cités dans le document officiel mentionnent entre autres le développement durable, la citoyenneté, le monde économique et professionnel, les langues et cultures de l’Antiquité. Il est précisé que ce dernier thème inclura l’enseignement du latin, assuré actuellement par les seuls professeurs de lettres classiques.

Les projets d’établissement devront par ailleurs détailler des actions relatives à la formation du futur citoyen, telle que la participation des élèves aux cérémonies patriotiques.

L’étude de la deuxième langue vivante commencera dès la cinquième (au lieu de la quatrième), ce qui aura pour effet de faire disparaître les classes bilingues et européennes.

Le projet, après discussion avec les organisations concernées, sera soumis au Conseil supérieur de l’éducation le 10 avril. La réforme devrait s’appliquer dans son intégralité à la rentrée 2016.

Pour la FSU, cette réforme, c’est une « diminution des horaires disciplinaires« . Pour FO, « la réduction globale des horaires disciplinaires pour les transformer en d’autres enseignements pluridisciplinaires est inacceptable.« 

 

Partager cet article

Repost 0