Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boboïsme et beaufitude

 

Par Georges Gastaud

 

Le beauf vomit les étrangers

Et les chômeurs, ces « assistés » :

Point trop ne faut de fonctionnaires,

Haro sur la grève ouvrière !

 

Le bobo se rit des frontières :

Accueil dû à tout pauvre hère…

Pourvu que tous ces va-nus-pied

Ne campent point dans son quartier…

 

Les beaufs croient tous aimer les filles

– Lèvres rouges et talons aiguilles… –

Pourvu que cuisses écartées

Elles se gardent de discuter !

 

Le bobo est sans préjugé :

Bienvenue lesbiennes et « gays » ;

Mais parlez-lui d’exploitation :

Là s’arrête sa compassion !

 

Beaufs et bobos vous vous valez,

Pour vous le peuple est un valet !

Hypocrisie, brutalité,

Deux manières de l’exploiter…

 

Affairistes ou bien intellos,

Vous vous détestez, beaufs, bobos ;

Mais chez vous tout n’est que parade :

Même camp sur la barricade !

 

Tous deux vous rêvez d’Amérique,

Riant au mot de République :

Les conquis de la Résistance

Pour vous ne sont plus que nuisance !

 

Et déjà vos cerveaux sont pleins

De vocables américains ;

Collabos des nouveaux seigneurs,

Relais du colonisateur.

 

Egal mépris des Communeux

Qui ont trop cru aux Jours heureux ;

Quand l’Oncle Sam aura tout pris,

Vous n’aurez miette à ses profits !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :