Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le ministère annonce une nouvelle réforme des collèges et lycées (dans la droite ligne des réformes depuis 20 ans)

Ça va réformer

* Et hop, le ministère annonce une nouvelle réforme des collèges et lycées : 

Selon Vousnousils (et la FSU, toujours bien informée de ce qui se passe au ministère), la ministre devrait annoncer d’ici peu les grandes lignes de la réforme des collèges, puis, nous dit-on, d’ici 3 semaines, la nature exacte de la refonte des programmes d’histoire de Lycée. 

Des premiers propos ministériels, il ressort que : 

c’est la logique curiculaire qui l’emporte et s’appliquera  : c’est-à-dire une grande latitude pour les enseignants, dans des programmes aux consignes minimalistes et beaucoup moins détaillés, au nom de la liberté pédagogique. 
On pourrait trouver cela bien, mais cela signifie clairement : la fin des examens finaux (Brevet ou bac) puisque tout le monde ne fait pas la même chose ; de fortes variations d’apprentissages et de connaissances d’un enseignant à l’autre ou encore par établissement, bref de quoi les mettre mieux en concurrence ; et enfin des inspections qui s’annonceront toujours plus cassantes (l’inspecteur pourra d’autant mieux dire qu’il fallait faire autrement). 
 

globalisation des horaires, interdisciplinarité (et plurivalence ?), sous prétexte de développement de travail en commun, de projets et de transdisciplinarité, notamment en collège. Et quant on sait avec quel succès cela se fait en lycée… cela laisse rêveur

Toujours les mots, les mêmes motifs, pour aller toujours dans le même sens, et cela dans toutes les réformes depuis au moins 20 ans : autonomie des établissements, baisse des horaires disciplinaires, bivalence des enseignants beaucoup plus flexibles ainsi (et incompétents partout, mais cela on s’en fiche). 


-Enfin, 
une mention spéciale nous dit-on pour les programmes d’histoire (histoire officielle et nationale ?), car nous dit-on toujours, les programmes actuels sont incohérents !
Un comble !
Mais qui les a fait déjà ? 



* L'école (privée) Alexandre Dumas à Montfermeil: un "modèle implicitement totalitaire", "pas loin de la secte ». 

"Si on veut avoir un tas de petits ghettos dans les ghettos, alors continuons comme ça"


C'est ce que dit Claude Lelièvre de cette école privée hors contrat non confessionnelle adossée à une fondation proche de la mouvance catho traditionaliste et de La manif pour tous, la Fondation espérance Banlieue, une structure "abritée" par la Fondation pour l'école d'Anne Coffinier (source)

Levée du drapeau et port de l'uniforme comme dans les camps scouts, vouvoiement obligatoireactivités physiques à haute dose (7h30 par semaine)... C'est le renouveau éducatif rêvé par Anne Coffinier qui compte bien créer d'autres écoles sur ce modèle...
comme elle le dit là. 

« La priorité doit être l’instruction, dit-elle,  pas le conditionnement des comportements »

En effet...


* Choix de lectures : 

La prise en otage des enseignants ou l’instrumentalisation de l’école publique,c’est là . 

Retour sur la suspension d’un prof de philo à Poitiers. Ce que l’on sait, 
par ASI

Logement social et ségrégation résidentielle des immigrés en France, 1968-1999
 sur cairninfo.


* A 5 ans mis à la porte de la cantine (et laissée seule). 

Ahurissant"Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît"


Et voilà ce que ça donne à Bruay-sur-l’Escaut: une employée municipale donne l'ordre de laisser une enfant de 5 ans seule dans la rue devant la cantine, car ses parents n'avaient pas payé !


Bruay-sur-l’Escaut : elle oublie de payer la cantine, sa fille de 5 ans se retrouve seule, devant l’école…
Contre une réforme du collège... Greve le 3 février

Contre une réforme du collège... Greve le 3 février

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :