Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

affiche PCF 200 famillesOn se souvient de Jérome Cahuzac (PS) ministre de l’économie du gouvernement Ayrault revendiquant n’avoir « jamais cru à la lutte des classes ». Et bien on peut dire que le gouvernement Valls-MEDEF de François Hollande ne pourra pas mentir en disant que la lutte des classes n’existe pas.

Gouvernement de classe, gouvernement de combat – ces sous préfets zélés de l’euro-austérité font tous ce qu’ils peuvent pour défendre les intérêts d’une classe, la classe capitaliste. Le gouvernement PS – la droite complexée – vient ainsi de prendre coup sur coup deux décisions édifiantes en plaçant directement des représentants du patronat, des marchés financiers et du CAC40 à la tête d’EDF et de las SNCF.

Le gouvernement Valls met le MEDEF à la tête d’EDF et de la SNCF

Il est vrai que pour mettre en œuvre les directives européennes du 3e paquet ferroviaire et la « loi de transition énergétique » c’est à dire parachever la privatisation de ces deux services publics le patronat préfère avoir ses hommes de mains bien placés.

C’est ainsi que Valls-MEDEF vient de placer M Saint Geours. Oui vous avez bien lu : le gouvernement de M Hollande choisie pour diriger la SNCF le président du syndicat patronal de la métallurgie  l’UIMM issu du Comité des Forges. Oui on parle bien du patron de  l’UIMM, le seul « syndicat » qui sera conservé par le régime de Vichy. Voila, qui ce gouvernement de droite de moins en moins complexée choisit au moment où les directives de l’Union Européenne des patrons impose la renégociation des protections collectives des cheminots. Comme le dit le très patronal journal Challenges qui applaudit des 2 mains « de quoi rendre le rendre attentif à la négociation d’une nouvelle convention collective pour les cheminots comme le prévoit la loi »

C’est ainsi que le gouvernement Valls-MEDEF vient également de renouveler le PDF d’EDF ainsi qu’une partie du conseil d’administration. Voila donc les 11 administrateurs du conseil d’administration nommée par une assemblée générale.

  • Jean-Bernard LEVY, Président-Directeur Général d’EDF;
  • Oliver APPERT, Président du Conseil d’administration de l’IFP Energies Nouvelles;
  • Philippe CROUZET, Président du Directoire de Vallourec;
  • Bruno LAFONT, Président-Directeur Général de Lafarge;
  • Bruno LECHEVIN , Président du Conseil d’administration de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME);
  • Marie-Christine LEPETIT, Chef du service de l’Inspection générale des finances rattaché au ministre de l’Économie, de l’industrie et du numérique et au ministre des Finances et des comptes publics;
  • Colette LEWINER, Administratrice professionnelle;
  • Gérard MAGNIN, Membre du Conseil Economique, Social et Environnemental de Franche-Comté;
  • Christian MASSET, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et du développement international;
  • Laurence PARISOT, Vice-présidente du Directoire du groupe IFOP;
  • Philippe VARIN, Président du Cercle de l’Industrie et Représentant spécial du ministre des Affaires étrangères et du développement international pour les pays de l’ASEAN.

Rappelons que l’Etat détient environ 80% du capital de EDF SA. Eh bien ce conseil d’administration ressemble à  une réunion du club des dirigeants du MEDEF. un peu de décodage s’impose

  • Laurence Parisot, patronne du groupe d’opinion IFOP et ex dirigeante du MEDEF syndicat des grands patrons
  • Philippe Varin, patron du CAC40, ex patron de PSA Peugeot entreprise qu’il a quitté au bord du gouffre,faisant scandale avec sa retraite chapeau. C’est surtout le président du puissant Cercle de l’Industrie (lobbypatronal français auprès des institutions européennes)
  • Olivier Appert : le représentant du syndicat patronal des industries du pétroles (IFP),
  • Jean Bernanrd LEVY, ex-patron de Thales, CAC40 devient le nouveau patron d’EDF
  • Philippe Crouzet : Vallourec, CAC 40. Dont il se dit que l’épouse Sylvie Hubac par ailleurs directrice de cabinet de Hollande à l’Elysée serait lié l’origine de l’éjection de Delphine Batho du ministère de l’écologie.
  • Brunot Lafont : PDG de Lafarge CAC 40. Dont le groupe vient de déménager son siège… en Suisse.
  • Colette LEWINER :Administratrice de Nexans, Eurotunnel, Lafarge,(entreprises du CAC40) TGS Nopec Geophysical Company (Norvège) et Crompton Greaves Limited (Inde
  • Bruno LECHEVIN http://www.energy-cities.eu : un lobby pro UE sur les questions d’énergie

la SNCF sous contrôle du MEDEF!

fscle patron de l’UIMM à la tête du conseil de surveillance de la SNCF pour préparer aux ordres de l’Union européenne et du gouvernement socialiste appuyé par la droite l’ouverture de la SNCF voyageurs à la concurrence : c’est-à-dire brader le service public au profit du privé comme on le voit dans la plupart des secteurs, ce qui s’est passé pour les autoroutes étant emblématique.

L’oligarchie se sert et sert ses protégés!

Partager cet article

Repost 0