Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014

Bonjour a tous,


Aujourd'hui je suis allé a la manifestation a Toulouse, avec des amis et ma copine. Nous avons rejoins toutes les personnes déjà sur place, le point de rendez vous était a Jean Jaurès a 14h. Une personne a pris la parole, un membre du NPA nous expliquait les conditions de la manifestation comme quoi tout d'abord, la manifestation était interdite mais que finalement, nous avions eu l'autorisation d'aller jusqu’à la Médiathèque (moins d'un km plus haut). Nous avons donc commencé la manifestation dans le calme, en marchant, les gens chantaient, les slogans a coups de "Police partout, Justice nulle part" et autres. Avant d'arriver a la médiathèque, il y a eu un gros cordon de CRS qui nous a bloqué le passage. La manifestation n’avançait plus. Les gens ont commencé a s’asseoir, a chanter, a danser, nous attendions dans le plus grand des calmes et un pacifisme exemplaire !


- [1ere sommation] - [2eme sommation]


Boum, en un rien de temps, les lacrymogènes était en l'air, retombant sur nous tous alors qu'il n'y avait eu aucune violence auparavant !!


[LE DEBUT DE L'ENFER]


Nous avons tous commencé a reculer, pour pouvoir repartir de la ou nous venions afin de nous disperser. Et la, surprise, Cordon de CRS de l'autre coté, avec les gros camion avec les grilles (contre les émeutes), chaque ruelle était bloquée par le PSIG et les CRS. Nous étions pris au piège !! Impossible de sortir de cet enfer ! Le gaz flottait dans l'air et nous brûlait à tous les yeux, la gorge, le visage, les poumons... Nous avons été bloqués ainsi pendant plus d'une heure ! Les CRS bloquaient la sortie, et empêchait quiconque de rejoindre la manifestation. La violence était terrible, les grenade pétaient dans tous les sens... J'ai essayé de discuter avec un CRS en lui demandant de nous laisser passer parce qu'on voulait partir et ne pas subir cet enfer, il m'a répondu "J'ai des ORDRES"... C'est une HONTE ! Le gaz flottait dans l'air, et les CRS ont commencé a avancer des deux cotés afin de nous resserrer et de nous isoler encore plus. Nous ne savions plus quoi faire, c'était horrible..


Des gens ont commencé à courir vers une ruelle ! OUF, enfin une sortie ! Nous avons pu rejoindre cette ruelle libérée des forces de l'ordre..


[ENFER, PARTIE II]


Nous avons donc commencé a emprunté cette ruelle pour pouvoir enfin quitter ce chaos.. certains de mes amis était devant, a une dizaine de metres devant moi, courant pour échapper au désastre. Et la, a la sortie de la ruelle, le PSIG a débarqué a une vitesse incroyable en courant et en frappant les personnes qui essayaient de s'échapper de cet enfer a grand coups de matraque !!! Mes amis ce sont fait matraquer dans le dos, sur le bras et il y en a un qui s'est pris un grand coup de pied dans les parties intimes !!

De la, notre groupe était séparé, les trois ont disparus derrière tous ça et le PSIG nous a dit de faire demi tour "CASSEZ-VOUS" "DEGAGEZ !" en frappant leur matraque contre une grille en métal ! C'était terrifiant !!! Heureusement, un habitant de la ruelle nous a sauvé et nous a fait rentrer chez lui, on a attendus que les choses se calment, et nous sommes sorti une demi-heure après. Plus de policiers (a moins de 500m de nous) mais le Gaz lacrymogène flottait dans l'air des rues avoisinante. un de nos amis, en l'occurance le frère de thomas s'est fait arreté. Il n'avait rien fait ! Résultat : Comparution immédiate, on attend des nouvelles...


C'EST UNE HONTE !! LA VIOLENCE POLICIERE EST DE PLUS EN PLUS FORTE ! C'EST SCANDALEUX ET TERRIBLE !!


je ne trouve plus les mots pour continuer.. Merci a ceux qui auront pris le temps de lire mon témoignage...

 

Alex Guib'z

 

TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
TEMOIGNAGE DE LA MANIFESTATION A TOULOUSE 08/11/2014
Hugo-P : La voiture en feu sur les allées Jean Jaurès est la victime d'une grenade lacrymogène qui a explosé sous le véhicule.

Hugo-P : La voiture en feu sur les allées Jean Jaurès est la victime d'une grenade lacrymogène qui a explosé sous le véhicule.

Arrivés sur le Boulevard Carnot, beaucoup de passants et "badauds" comme nous avons commencé à s'attrouper. Une centaine de personnes, peut être 150 au plus. Constatant que les manifestants étaient bloqués (pris en sandwich) dans les allées Jean Jaurès et excessivement gazées, quelques personnes ont commencés à s'indigner et à lâcher de petites phrases de mécontentement : "votre métier c'est de protéger et d'assurer la sécurité, pas de réprimer les gens!" "vous êtes en train de les asphyxier" "c'est à Auswitch qu'on gazait les gens!"

Retour sur les deux semaines d'offensive discursive qui ont suivi la mort de Rémi Fraisse. Nous n'oublierons ni les vies arrachées par le maintien de l'ordre, ni le déni, ni les appels au calme, ni les opinions fascistes visant à nous convaincre que les meurtres perpétrés par l'Etat seraient de "regrettables accidents". Ce montage, réalisé dans l'urgence d'une riposte, à partir de matériaux puisés dans l'actualité récente et d'archives rappelant que les "bavures" sont un fait récurrent, se passe de commentaire comme de conclusion. La mémoire est toujours inachevée; elle doit être partagée, prolongée. À la vie, à Rémi.

Partager cet article

Repost 0