Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Commission européenne va réclamer 4 milliards d'euros d'efforts supplémentaires à la France

Si Paris échappe, pour le moment, aux sanctions, Bruxelles doit réclamer vendredi de nouvelles économies pour la réduction du déficit. 

Pas de sanctions formelles pour le moment, mais un effort supplémentaire à faire. Alors que l'avis de la Commission européenne sur les budgets des Etats européens se fait attendre, la France devrait être contrainte de réaliser davantage d'économies. Vendredi 28 novembre, la Commission européenne devrait réclamer à la France 4 milliards d'euros d'efforts supplémentaires, selon les informations de François Beaudonnet, correspondant de France 2 à Bruxelles (Belgique).

 

Les 3,6 milliards d'euros supplémentaires promis fin octobre par le ministre des Finances n'auront pas convaincu Bruxelles sur la réelle volonté de Paris de réduire ses déficits. La France, qui devait ramener son déficit public sous le seuil européen de 3% du produit intérieur brut en 2013, puis en 2015, prévoit désormais de n'y arriver qu'en 2017. Le Premier ministre, Manuel Valls, a écrit à la Commission la semaine dernière pour lui assurer que la France ferait les efforts nécessaires. 

La Commission européenne ne prononcera pas de sanction à l'encontre de Paris avant mars prochain : il ne s'agit pas d'un délai supplémentaire, seulement d'un sursis. Le but : continuer de faire pression sur Paris avec la perspective de sanctions au printemps. Au total, sept pays de l'Union européenne sont dans le collimateur de la Commission. 

Partager cet article

Repost 0