Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gens de France, il vous faut bosser plus pour gagner que dalle

Par Roger Colombier 

 

C'est l'institut Montaigne qui le dit et c'est repris par la presse libre et non faussée de la pensée unique, celle inféodée au grand capital.

Si d'aucuns restent leurs pieds dans le même sabot, notamment lors de la journée d'action du 16 octobre proposée par la CGT, la droite et le patronat (peut-être une redondance) n'avancent pas masqués. Il faut dire qu'après l'allégeance de Manuel Valls en Allemagne et en Grande-Bretagne au dieu Business, pourquoi se gêner puisque les feux sont au vert?

Et donc, l'institut Montaigne, fondée par le businesman Claude Bébéar et financée par 100 entreprises françaises (le gratin du CAC 40) a pondu un texte ce mercredi. En clair, on bosse moins en Gaulle que chez leurs potes anglais ou allemands. Il faut donc "agir rapidement face à cette situation et réformer le temps de travail pour relancer l'économie française".

Et en quoi faisant, vos excellences? Par "une hausse du nombre d'heures travaillées sans compensation salariale, en permettant à la fois une baisse du coût du travail et une hausse de la production, pour permettre de créer un véritable choc de compétitivité en France".

Et si ça grognait dans les entreprise, vos excellences? "En cas d'absence d'accord, la décision unilatérale du chef d'entreprise devrait être autorisée".

Et sur quelles bases scientifiques vous appuyez-vous vos excellences? Sur une récente enquête de Coe-Rexecode, selon laquelle les salariés français à temps complet ont travaillé en 2013 en moyenne 186 heures de moins que les Allemands et 239 heures de moins que les Britanniques.

Et qui c'est ce Coe-Rexecode? Là, la presse libre et non faussée n'a pas posée la question aux excellences de l'Institut Montaigne. Evidemment, Coe-Rexcode est une boite à réflexions du MEDEF.

 

Bon, son autre excellence Manuel Valls grand vizir de l'Elysée et Jean-Marie Le Guen courtisan du même palais adoubé ministre viennent de déclarer qu'il faudrait revoir l'assurance chômage. Ben oui, en France, il n'y a que des putains de fainéants qui ne veulent pas bosser du tout. Et ceux qui turbinent se roulent les pouces. Foi de l'institut Montaigne (mais pas que), intérêt et capital.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :