Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos de l’appel « GAUCHE : NE PLUS TARDER » publié par « Libération » Le point de vue de Bernard Trannoy

LIRE LE TEXTE DE L'APPEL : "GAUCHE, NE PLUS TARDER" ICI

Le point de vue de Bernard Trannoy :

En voilà un grand nombre qui sont très, mais très loin du monde du travail. L’Alliance avec ceux qui ont votés toutes les lois régressives ANI, SNCF, Retraites etc. ne peut qu’amener confusion et pousser ceux "d’en bas" dans l’abstention et le dégoût. La montée du FN n’est pas à rechercher autre part que dans nos renoncements, vos abandons. Première qualité en politique : se mettre en position d’écoute du monde du travail, des classes populaires. Maastricht, TCE, Européennes de 2014 autant de signaux envoyés par ceux d’en bas pour signifier leur refus de cette Europe du Capital, de la nécessité de retrouver TOUS les attributs des souverainetés nationales et populaires. Mais qu’attendre de ceux qui refusent de remettre en cause les carcans européens, la dictature du capital : RIEN. Le FN ne fait qu’occuper les espaces que nous lui avons abandonnés. Alors êtes-vous prêt à les réinvestir ?.

Dans tous les cas ce n’est pas dans ce genre d’appel de cette élite auto proclamée que viendra ne serait-ce que l’indication d’une possible sortie. Le rassemblement en soi ne sert strictement à rien. Il n’a de sens que s’il est porteur de contenu transformateur. Alors si vous ne prenez pas en compte ce refus massif, vous serez justement balayés. Mais après tout, n’êtes vous pas, tous, les grands consommateurs de ces produits de haute technologie sortant des usines du tiers monde. Vous profitez aussi de cette exploitation et pourvu qu’elle dure afin de posséder le dernier iPhone à bas coût.

Rendre responsable Hollande est une ineptie, vous ne ferez pas mieux, peut-être pire, faute de remise en cause du mode de production et d’appropriation des richesses. Ce FN agité comme un épouvantail à ceci de confortable qu’il permet de glisser sous le tapis la question première : Quid du Capital. Et tant que nous limiterons nos démarches au CONTRE (fusse le FN) nous n’irons par loin sinon ouvrir précisément un boulevard à ceux que l’on prétend combattre en se trompant de cible le capital avec vous peut dormir sur ses 2 oreilles rien à craindre de cette équipée aux sabres de bois. J'ajouterais que des années d'exercice du pouvoir par la "gôche" à rendu ce mot complètement obsolète et inopérant.

Franchement 5 ans à se faire botter la fesse droite suivi de 5 ans à se faire botter la fesse gauche. Franchement quelle différence ???? Cette "gôche" qui a déserté le terrain de la lutte des classes pour se vautrer dans les délices de la lutte des places ne représente pour le monde du travail aucun intérêt tant elle est traversée par la querelle des égos.

www.pcfbassin.fr

Partager cet article

Repost 0